Bitcoin.org is a community funded project, donations are appreciated and used to improve the website.

Quelques mots que vous pourriez entendre

Bitcoin est une nouvelle approche des paiements, et ainsi certains mots nouveaux pourraient entrer dans votre dictionnaire. Ne vous en faites pas, même l'humble télévision a créé de nouveaux mots !

Table des matières

Adresse

Une adresse Bitcoin est similaire à une adresse physique ou une adresse courriel. Il s'agit de la seule information que vous avez besoin de fournir pour que quelqu'un vous paie avec Bitcoin. Une différence importante toutefois, est que chaque adresse Bitcoin ne devrait être utilisée que pour une seule transaction.

Bit

Bit est une unité courante utilisée pour désigner une sous-unité d'un bitcoin - 1 000 000 bits est égal à 1 bitcoin (BTC or B⃦). Cette unité est souvent plus pratique pour fixer les prix des pourboires, des biens et des services.

Bitcoin

Bitcoin - avec une majuscule, est utilisé pour décrire le concept du Bitcoin ou le réseau lui-même. Ex. "Je me suis intéressé au protocole Bitcoin aujourd'hui"
bitcoin - sans majuscule, est utilisé pour désigner les bitcoins en tant qu'unité de compte. Ex. "J'ai envoyé dix bitcoins aujourd'hui". On le retrouve souvent sous sa forme abrégée BTC ou XBT.

Bloc

Un bloc est un enregistrement dans la chaine de blocs qui contient et confirme plusieurs transactions en attente. Toutes les 10 minutes, en moyenne, un nouveau bloc contenant des transactions est ajouté à la chaine de blocs par le minage.

BTC

BTC est une unité courante pour désigner un bitcoin (B⃦).

Chaine de blocs

La chaine de blocs est un journal public de toutes les transactions Bitcoin par ordre chronologique. Elle est partagée entre tous les utilisateurs du réseau Bitcoin. Elle est utilisée pour vérifier la permanence des transactions Bitcoin et empêcher la double dépense.

Clé privée

Une clé privée est une information secrète qui prouve votre droit de dépenser des bitcoins à partir d'un portefeuille défini grâce à une signature cryptographique. Vos clés privées sont stockées dans votre ordinateur si vous utilisez un portefeuille logiciel, tandis qu'elles sont stockées sur quelques serveurs en ligne si vous utilisez un portefeuille Web. Les clés privées ne doivent jamais être révélées car elles permettent de dépenser les bitcoins de leur portefeuille respectif.

Confirmation

Une confirmation signifie qu'une transaction a été traitée par le réseau et que ses chances d'être renversée sont quasiment inexistantes. Les transactions reçoivent une confirmation lorsqu'elles sont incluses dans un bloc et pour chaque bloc subséquent. Même une seule confirmation peut offrir une sécurité suffisante pour de petites transactions, alors que pour de plus grandes sommes telles que 1 000 $, il est prudent d'attendre 6 confirmations ou plus. Chaque confirmation diminue exponentiellement le risque d'un renversement de transaction.

Cryptographie

La cryptographie est une branche des mathématiques qui permet de créer des preuves mathématiques qui offrent un haut niveau de sécurité. Les commerces et banques en ligne utilisent déjà la cryptographie. Avec Bitcoin, la cryptographie est utilisée pour empêcher quiconque de dépenser les fonds provenant du portefeuille d'un autre utilisateur et pour empêcher la corruption de la chaine de blocs. Elle peut aussi être utilisée pour chiffrer un portefeuille afin qu'il ne puisse être utilisé qu'avec un mot de passe.

Double dépense

Si un utilisateur mal intentionné essaie de dépenser ses bitcoins auprès de deux destinataires différents au même moment, il s'agit d'une double dépense. Le minage et la chaine de blocs existent pour créer un consensus dans le réseau afin de décider laquelle des deux transactions sera confirmée et considérée valide.

Minage

Le minage de bitcoins est l'utilisation de matériel informatique pour effectuer des calculs mathématiques pour le réseau Bitcoin afin de confirmer des transactions et d'augmenter la sécurité. Comme récompense pour leurs services, les mineurs de bitcoins peuvent recevoir les frais de transaction pour les transactions qu'ils confirment et pour les bitcoins nouvellement créés. Le minage est un marché spécialisé compétitif où les récompenses sont divisées en fonction du nombre de calculs effectués. Tous les utilisateurs de Bitcoin ne font pas de minage et il ne s'agit pas d'une manière facile pour faire de l'argent.

P2P

Pair à pair fait référence à des systèmes qui fonctionnent comme une collectivité organisée en permettant à chaque individu d'interagir directement avec les autres. Dans le cas de Bitcoin, le réseau est construit de manière à ce que chaque utilisateur diffuse les transactions des autres utilisateurs. Et, chose cruciale, aucune banque n'est requise en tant que tierce partie.

Portefeuille

Un portefeuille Bitcoin est vaguement l'équivalent d'un portefeuille physique sur le réseau Bitcoin. Un portefeuille contient en fait vos clés privées qui vous permettent de dépenser les bitcoins qui leurs sont associées dans la chaine de blocs. Chaque portefeuille Bitcoin peut afficher le solde de tous les bitcoins qu'il contrôle et vous permet de payer un montant spécifique à une personne spécifique, de la même façon qu'un vrai portefeuille. Ce qui est différent des cartes de crédit où le commerçant vous facture directement.

Signature

Une signature cryptographique est un mécanisme mathématique qui permet à quelqu'un de prouver sa propriété. Dans le cas de Bitcoin, un portefeuille Bitcoin et ses clés privées sont liés par la magie des mathématiques. Quand votre logiciel Bitcoin signe une transaction avec la clé privée appropriée, le réseau entier peut voir que la signature correspond aux bitcoins dépensés. Cependant, il n'existe aucun moyen de deviner votre clé privée afin de voler vos bitcoins durement gagnés.

Taux de hachage

Le taux de hachage est l'unité de mesure de la puissance de traitement du réseau Bitcoin. Le réseau Bitcoin doit faire des calculs mathématiques intensifs pour des raisons de sécurité. Quand le réseau a atteint un taux de hachage de 10 Th/s, ceci signifiait que le réseau pouvait faire 10 billions de calculs par secondes.